Christopher Maneu
Christopher Maneu
Azure Engineer & Developer Advocate chez Microsoft R&D.
May 6, 2014 2 min de lecture

Booster son Powershell avec Scoop

thumbnail for this post

Je bosse sur plusieurs sujets en ce moment qui me font passer pas mal de temps dans Powershell (comme travailler sur Git, ou configurer ma machine de dev avec Puppet). Bien que j’adore Powershell, il me manque/j’ai toujours quelques réflexes qui me viennent des shells *nix.

Mais c’est peut-être la fin de ces désagréments, avec Scoop !

Scoop est un outil d’installation en ligne de commande. J’ai d’abord cru à un clone de chocolatey, mais les packages disponibles sont plus orientés outils en ligne de commande.

L’installation est simple, il suffit d’exécuter la commande suivante dans un prompt PowerShell.

iex (new-object net.webclient).downloadstring('https://get.scoop.sh')

J’ai réussi à résoudre mes plus grand soucis de PowerShell avec les packages suivants::

  • SUDO: avec scoop install sudo, il est désormais possible de faire sudo yourcommand et notre commande sera exécutée dans un prompt élevé. Bien évidemment, si vous avez l’UAC d’activé, vous serez prompté, mais c’est bien plus pratique que de prendre sa souris pour lancer un nouveau prompt élevé,
  • SSH dans Powershell: J’SSH de plus en plus sur des machines distances. D’habitude j’utilise le “Git Shell” de GitHub for Windows, mais encore une fois, un nouveau prompt à ouvrir. Désormais, avec scoop install openssh, j’ai juste à faire ssh mamachine. Plus besoin de Putty :),
  • Créer et voir des fichiers: avec scoop install less touch,
  • Pleins d’autres outils Unix avec BusyBox: vi, wget, who, uudecode/uuencode, diff, …

Je suis toujours en train de parcourir le repository de packages scoop pour voir quels autres outils peuvent m’être utiles. Mais le peu que j’ai découvert a déjà amélioré significativement mon utilisation de PowerShell.